la Clusaz
  • Village (vue de haut et de nuit)
  • Village (vue de nuit)
  • Skieur hors pistes
  • Lac été
  • Village (vue de nuit)
  • Skieuse de fond
  • 2 enfants (hiver)
Photo précédente
Photo suivante

Bienvenue sur le site officiel de
la Mairie de La Clusaz

La Mairie

1 place de l'église - BP 6 - 74220 La Clusaz - France
Tél.: 04 50 32 65 20 - Fax : 04 50 32 65 31
Services Techniques : 04 50 32 65 30
Urbanisme : 04 50 32 69 56
Voir les horaires d'ouverture
Mail : accueil-dgs[@]laclusaz.fr

En
Fr
Vous êtes ici : Accueil   |   Commune et vie municipale   |   Histoire

Histoire

Votre choix :
Historique   |   Les différents Maires de La Clusaz   |   Origine du nom et des armoiries   |   Historique des remontées mécaniques

Historique

La vie autrefois
La Clusaz était un village particulièrement pauvre. Le climat de la région permettait uniquement des cultures rustiques telles que l'orge et le seigle pour le pain, l'avoine pour les animaux, le lin et le chanvre pour les habits et la pomme de terre pour la consommation personnelle. Les deux ressources principales étaient l'agriculture, avec la fabrication du reblochon, et l'exploitation des forêts.

Naissance de la station, du ski et des champions
Le mouvement touristique démarra vers 1902 avec l'ouverture de la route du Col des Aravis. Le Col des Aravis était à l'époque un lieu de passage important pour se rendre à Chamonix ; ce qui permettait d'organiser de très belles excursions à la découverte du Mont-Blanc. Il ne s'agissait alors que d'un tourisme d'été.

Le ski fut introduit en France en 1895 par le Lieutenant Widman du 28ème Bataillon de Chasseurs. A ses débuts, le ski semble avoir été un sport presque exclusivement pratiqué par les Militaires.

De leur côté, les enfants du pays se plaisaient à glisser le long des chemins enneigés sur des engins en bois à un seul patin dont l'équilibre était maintenu par la vitesse à la façon de la bicyclette. Ces appareils s'appelaient "parets".

Les premiers skieurs apparurent dans les années 1908/1909. Vers 1925, l'instituteur de La Clusaz, Monsieur Bertone, créa le Club des Sports et immédiatement les Cluses montrèrent leur talent. Des champions de fond : François Collomb-Patton, Gaston Perillat, Gaston Gallay, Noël Perillat. En 1936, Arthur Perillat remporta le titre de quatre épreuves des championnats de la Fédération du Mont-Blanc, qui pouvait correspondre à l'époque au titre de Champion de France actuel.

Le premier équipement fut la patinoire vers 1928 suivie en 1935 du télé-traîneau qui montait en direction du Crêt du Merle.

L'essor reprit après la seconde guerre mondiale et se développa dans les années 1960 où Guy Perillat, l'enfant du pays, fut Médaillé d'or du Combiné aux Jeux Olympiques de Squaw Valley en 1960. Son palmarès est éloquent : Médaille d'or au Slalom Géant et Médaille d'argent au Slalom aux championnats du monde de Portillo en 1966 – 88 places de 1er en épreuves internationales.

Bien qu'il ne s'agisse pas de ski mais d'alpinisme, un autre champion natif de La Clusaz, Yves Pollet-Villard, Professeur à l'Ecole Nationale de Ski et d'Alpinisme a réalisé de nombreuses expéditions et sauvetages dans le massif du Mont Blanc et dans l'Himalaya : Jannu, Dhaulagiri, Pumori.
Yves Pollet-Villard fut, de plus, maire de La Clusaz de 1959 à 1981.

Les années 1990 prennent le relais avec, entre autres, le très médiatique Edgar Grospiron, Médaille d'or Bosses aux Jeux Olympiques d'Albertville en 1992 et champion du monde Bosses à La Clusaz en 1995 et Régine Cavagnoud, championne du monde de super G en 2001.

Le Club des Sports compte aujourd'hui dans ses rangs une file de champions comme Vincent Vittoz en ski de fond, Sébastien Michaud en ski freeride et Candide Thovex en ski freestyle parmi les plus connus. Tous ces champions ont contribué et contribuent encore à la renommée et à l'essor de La Clusaz.

Mais ce village s'est développé progressivement permettant aux gens du pays de s'adapter au tourisme et d'en maîtriser eux-mêmes l'évolution.

La Clusaz, station de sports d'hiver et d'été, a su ainsi trouver son équilibre entre les traditions encore bien respectées et l'évolution touristique.

 

Les différents Maires de La Clusaz (de l'Annexion à nos jours)

VITTOZ Joseph-Marie 1860
La Clusaz 1810-1864
Cultivateur.
Syndic à l'Annexion, nommé Maire de La Clusaz en 1860, il refuse le 20 décembre en indiquant qu'il habite à 2h. de la mairie. Conseiller Municipal en 1870, 1871 et 1874.

POLLET François 1861
La Clusaz 1812-1885
Cultivateur.
Nommé maire de La Clusaz le 13 juin 1861, suite à la démission de J. Gallay. Bien que "sans dignité, facile à corrompre et dominé par le vicaire", il est reconduit en 1865. En 1866, il ne "veut plus être maire". Conseiller Municipal jusqu'à son décès le 23 mai 1885.

HUDRY-PRODON Jacques Marie 1866
La Clusaz 1825-1909
Agriculteur, secrétaire de Mairie, négociant.
Maire "clérical" de La Clusaz du 8 septembre 1866, suite à la démission de François Pollet, jusqu'à sa démission le 4 mars 1873 pour raison de santé. Conseiller Municipal en 1874, 1878 et 1881. Réalise la mairie.

GENAND Eugène 1873
La Clusaz 1838-1918
Cultivateur.
Conseiller Municipal en 1865, adjoint en 1871, maire de La Clusaz du 20 avril 1873 jusqu'à sa démission le 18 juin 1878, "profondément dégouté de la vie publique". Conseiller Municipal de 1888 à 1912.

GALLAY Joseph Juste 1878
La Clusaz 1841-1904
Cultivateur, scieur, négociant en bois.
Passe sa jeunesse à Paris. Un héritage lui permet de s'établir. Conseiller Municipal en 1871, adjoint en 1875, maire "réactionnaire" de La Clusaz du 6 octobre 1878, suite à la démission d'Eugène Genand, jusqu'à sa propre démission le 23 octobre 1887, opposé à la laïcisation des écoles. Maire de Janvier 1888 à 1900.

POLLET-VILLARD Gaston 1900
La Clusaz 1850-1902
Cultivateur. Conseiller Municipal en 1892, maire de La Clusaz en 1900. Il démissionne pour raison de santé le 28 février 1902 et meurt le 10 avril 1902.

MASSON Jean-Jacques 1902
La Clusaz 1843-1915
Cultivateur.
Conseiller Municipal en 1900, maire de La Clusaz le 17 août 1902, suite au décès de Gaston Pollet-Villard. Election annulée pour vice de forme et renouvelée le 17 août. En juin 1904, il est suspendu un mois pour avoir attribué de manière irrégulière des droits de pâture et de coupe de bois. Il est suspendu à nouveau le 19 octobre et révoqué le 8 novembre 1904. Conseiller Municipal en 1908 et maire de mai 1909, suite à la démission de François Masson, jusqu'à sa propre démission le 13 juin 1909. Conseiller Municipal de 1912 à son décès le 22 août 1915.

GALLAY Isaïe 1904
Cultivateur, hôtelier.
Conseiller Municipal en 1896, maire de La Clusaz du 27 novembre 1904, suite à la révocation de Jean-Jacques Masson, à décembre 1904. Conseiller Municipal en 1904, 1908 et 1912.

MASSON François Jean 1904
La Clusaz 1856-1920
Cultivateur.
Conseiller Municipal en 1900, maire de La Clusaz le 1er décembre 1904, suite à la révocation de Jean-Jacques Masson. Il démissionne le 21 juillet 1906, est réélu et démissionne définitivement pour raison de santé le 25 mars 1909.

MASSON Jean-Jacques 1909
La Clusaz 1843-1915
Cultivateur.
Conseiller Municipal en 1900, maire de La Clusaz le 17 août 1902, suite au décès de Gaston Pollet-Villard. Election annulée pour vice de forme et renouvelée le 17 août. En juin 1904, il est suspendu un mois pour avoir attribué de manière irrégulière des droits de pâture et de coupe de bois. Il est suspendu à nouveau le 19 octobre et révoqué le 8 novembre 1904. Conseiller Municipal en 1908 et maire de mai 1909, suite à la démission de François Masson, jusqu'à sa propre démission le 13 juin 1909. Conseiller Municipal de 1912 à son décès le 22 août 1915.

LANSARD Jean-Baptiste 1909
La Clusaz 1869-1950
Cultivateur.
Conseiller Municipal en 1900, maire radical-socialiste de La Clusaz du 27 juin 1909, suite à la démission de François Masson, jusqu'à la dissolution du conseil le 20 juin 1942, plusieurs conseillers municipaux ayant démissionné accusant le Maire de freiner l'adduction d'eau et le développement touristique. Réalisations : adduction d'eau, électrification, aménagement du chef-lieu, patinoire, première remontée mécanique en 1935. Mobilisé en 1914-1917. Officier d'Académie. Mérite agricole. Légion d'honneur.

CLAVEL Sylvain 1942
La Clusaz 1900-1977
Débitant de boissons.
Nommé président de la délégation spéciale de La Clusaz du 20 juin 1942, suite à la dissolution du conseil, jusqu'à septembre 1944. Maire URD de 1944 à 1947. Conseiller municipal de 1947 à sa démission le 18 septembre 1949. Président du Syndicat Intercommunal. Secrétaire de la Mutuelle Incendie. Membre de la chorale et de la fanfare.

AGNELLET François Xavier 1947
La Clusaz 1899-1970
Cultivateur.
Conseiller Municipal en 1945, maire de La Clusaz de 1947 à sa démission le 16 mai 1961 pour raison de santé. Réalisations : réseaux, téléphérique de Beauregard, tremplin de saut des Pergods, assainissement, pont de l'Ars, route des Confins. Démissionnaire en septembre 1957, avec tout le conseil, pour protester contre la fermeture d'un bureau de tabac. Président des Alpagistes. Vice-président de la Société d'Economie Alpestre. Membre de la fanfare. Officier du Mérite Agricole.

POLLET-VILLARD Yves 1961
La Clusaz 1929-1981 Chamonix
Professeur à l'ENSA de Chamonix. Alpiniste et guide.
Conseiller Municipal et adjoint en 1959, maire de La Clusaz du 29 septembre 1961, suite à la démission de François Agnellet, jusqu'à son décès accidentel sur le versant italien du Mont-Blanc le 7 juin 1981. Réalisations : réseaux, route des Confins, municipalisation du domaine skiable et des remontées mécaniques, téléphérique de l'Etale, piscine, aménagement du centre ville, PDU. A son actif : le Mont Jannu (7710 m), le Puimori, le Nanda Devi, le Dhaulaghiri… Mérite sportif. Légion d'honneur.

COLLOMB-PATTON Guy 1981
Né le 30 janvier 1944 à La Clusaz
Moniteur de ski et artisan peintre.
Conseiller Municipal en 1977, maire de La Clusaz du 12 juillet 1981, suite au décès d'Yves Pollet-Villard, jusqu'à 1989, où il est battu. Réalisations : réseaux, télécabine de Balme, nouvelle patinoire.

CÔTE Roger 1989
Né le 27 novembre 1924 au Planay (73)
Assureur.
Conseiller Municipal et maire de La Clusaz de 1989 à 2001. Suppléant de JM Chavanne aux Sénatoriales de 1995. Président de la SEM des Remontées Mécaniques et du Syndicat Intercommunal des Vallées des Aravis. Président du Club des Sports, du Comité de Ski du Mont-Blanc. Vice-président de la Fédération Française de Ski. Médaille du Tourisme. Ordre national du Mérite. Parraine Jacques Chirac aux Présidentielles de 1995.

COMTE Claude 2001
Né le 16 février 1942 à Annecy-le-Vieux.
Comptable, Directeur d'un cabinet d'expertise.
Conseiller Municipal en 1995, maire de La Clusaz de 2001 à 2008. Battu en 2008. Réalisations : Parking du Salon des Dames, réaménagement des Massifs de Beauregard et de l'Etale, sécurisation des torrents. Président de la SEM des Remontées Mécaniques et du Syndicat Intercommunal des Vallées des Aravis. S'implique dans des associations culturelle et sociale.

VITTOZ André 2008
Né le 13 octobre 1947 à Bonneville.
Electricien, moniteur de ski en saison, directeur de l'école de ski.
Conseiller Municipal et adjoint de 1989 à 2001. Maire de La Clusaz élu en 2008. Président du Syndicat Intercommunal du Massif des Aravis. Médaille d'or Jeunesse et Sports.

 

Origine du nom et des armoiries

Origine de "La Clusaz"
La Clusaz vient du mot "cluse", défilé, chemin resserré entre deux montagnes. Les anciens parchemins la désignent par "Clusa Locus Dei", lieu clos de Dieu, qui devient La Clusaz lieu Dieu, utilisé jusqu’en mai 1772. Cette appellation avait été accordée par les Abbés de Talloires dont La Clusaz dépendait.

Origine de l’armoirie
Les armoiries anciennes de La Clusaz étaient un mouton d’argent en sinople (mouton blanc sur fond vert dont le fond est traversé d’une diagonale).
Ces armoiries ont été attribuées à La Clusaz le 7 octobre 1601 par un décret de comte de Savoie Charles-Emmanuel. Ce même décret donnait l’autorisation aux Cluses de tenir deux foires annuelles ainsi qu’un marché hebdomadaire, afin de développer l’économie locale. Cette décision fut confirmée par le comte de Genevois-Nemours, baron du Faucigny, vassal du comte de Savoie, en ces termes :
"... Il nous plaise leur accorder deux foires franches toutes les années et un marché chaque semaine [...] avec pouvoir de créer bourgeois et user de la marque d’un mouton d’argent en sinople."

Pourquoi le mouton ?
Sans doute parce que la commune qui dépendait alors de l’Abbaye de Talloires, était appelée La Cluse-Lieu-Dieu car ses habitants avaient la réputation d’être très pieux. Le mouton illustrait bien ce côté croyant et doux.
Nous pouvons avancer également une autre explication : Le mouton rappelle la première vocation de La Clusaz, à savoir l’activité pastorale. En effet, les vertes prairies situées au pied de la Chaîne des Aravis ont très tôt attiré les bergers de la vallée. Ceux-ci, dès l’Antiquité, offraient à leurs troupeaux une transhumance afin de leur faire bénéficier de l’herbe fraîche et de l’air pur de nos montagnes.

Le premier emblème de La Clusaz représentant '"un mouton d'argent sur sinople".

L'emblème officiel de La Clusaz se trouvant aux archives départementales.
Le mouton est devenu Bélier, animal plus fonceur et volontaire.

Ce blason représentait la Mairie de La Clusaz jusqu'à la fin des années 1970. Il était représenté sur le papier à en-tête et les enveloppes de la Mairie.

Blason utilisé par l'Office du Tourisme de La Clusaz jusqu'à la fin des années 1970.

Blason du Club des sports de La Clusaz.
Il est l'emblème du Club des Sports depuis sa création en 1925 par l'instituteur du village, Monsieur Bertone.
Le Club des Sports utilise cependant le logo de l'Office pour communiquer depuis le début des années 1980.

Ce blason apparut aux alentours de 1979 et représenta La Clusaz pendant les années 80 et le début des années 90.
Ce logo devient unique pour tous les services de La Clusaz, notamment, la Mairie, l'Office du Tourisme et le Club des Sports mais il est décliné en plusieurs couleurs : en blanc et noir pour la mairie, en orange et vert comme ci-contre, en orange et blanc...

Apparu au début des années 1990, ce blason a essentiellement servi à la production d'autocollants.

Ce bélier est apparu en 1996.

Le nouveau logo de La Clusaz a été créé en 2004.

 


Historique des remontées mécaniques

1931
Le télé-traîneau qui va du village jusqu'à la Ruade. Le premier téléski de la Ruade qui part de la gare d 'arrivée du télé-traîneau jusqu'au Crêt du Merle.
1935
Création de la Société télétraineau.
1938
Premier téléski du Crêt du Loup.
1944
Création de la Société d 'Equipement Touristique de La Clusaz (SARL) le 22 octobre.
1945
Accident du télé-traîneau le 12 janvier.
1949
Construction du deuxième téléski du Crêt du Loup.
1950
Construction du téléski du Crêt du Merle. La SETLC est transformée en Société Anonyme le 9 décembre.
1951
Téléski L 'Etoile du Soleil (ou Télésoleil) sur les Riffroids, premier téléski Ecole.
1953
Téléski de la Ruade (2ème téléski école).
1956
Téléphérique de Beauregard, téléski des Aiglons sur Beauregard.
1957
Téléski de l 'Aiguille.
1959
Téléski du Champ Bleu.
1960
Création de la Société du télébenne la Combe des Juments, télésiège de la Combe des Juments, téléskis du Lac des Confins.
1961
Création de la Société Haute Vallée des Confins (SHVC) par Pierre Théry. Téléskis des Cloches et des Joux.
1962
Téléphérique de l 'Etale (accident le 18 mars). Téléski du Bossonnet. Télécabine de Balme. Téléski de Bergerie. Téléski de Torchère. Téléski du Névé sur Beauregard. Rénovation du téléski du Champ Bleu.
1963
Téléski des Clus. Téléski de l 'Etrivaz. Déplacement du téléski de l 'Etoile du Soleil des Riffroids au Plateau de Beauregard et qui devient l 'Etoile des Neiges.
1965
Téléskis des Laquais. Téléski du Baby-Bossonnet. Téléski du Baby-Joux. Téléski du Prarian. Déplacement du téléski du Lac des Confins, réinstallé devant l 'Hôtel des Confins.
1966
Téléski du Louveteau. Téléski des Riffroids. Rachat de la Société de la Haute Vallée des Confins par la SETLC. Premier engin de damage.
1967
Téléski de Jument 2000. Rénovation du Téléski du Bossonnet.
1969/1970
Reconstruction du Téléski du Crêt du Merle. Rénovation du Téléski de la Ruade. Rénovation du Téléski des Aiglons.
1971
Suppression du Téléski du Crêt du Loup, remplacé par deux Téléskis du Crêt du Loup. Téléski du Nant. Télésiège de la Patinoire. Rénovation du Téléski de Torchère.
1972
Rénovation des Aiglons.
1973
Création du Groupement des Remontées Mécaniques. Premier forfait commun à l 'ensemble des remontées mécaniques.
1974
Télésiège du Crêt du Merle. Téléski du Baby-Loup. Rénovation du Téléski de l 'Aiguille.
1975
Rénovation du Télécabine de Balme. Téléski du Grand Laquais. Rénovation du Téléski du Névé.
1976
Rénovation du Baby-Bossonnet. Téléski U 'Fredy.
1977
Télésiège de Côte 2000. Télésiège de l 'Etale. Rénovation du téléski l 'Etoile des Neiges. Création de la SEM du télébenne de la Combe des Juments.
1978
Rénovation du téléski de Juments 2000. Remplacement du télésiège à pinces fixes de la Combe des Juments par un débrayable. Téléski du Baby-Laquais. Rénovation du téléphérique de Beauregard.
1979
Télésiège du Mini-Loup. Télésiège du Crêt du Loup. Télésiège du Col de Balme. Rénovation du Téléphérique de l 'Etale. Rénovation du Téléski de l 'Etrivaz.
1980
Rénovation du Télésiège de la Combe des Juments.
1981
Transval.
1983
Création de la Société d 'Aménagement Touristique et d 'Exploitation de La Clusaz (SATELC).
1984
Remplacement du télésiège de la Patinoire par une télécabine (débit : 2 000 personnes à l 'heure). Remplacement des téléskis de la Ruade et du Crêt du Merle (des Praz ?) par des télésièges. Liaison avec les secteurs de la Croix-Fry et de Merdassier.
1985
Luge d 'été.
1986
Remplacement de la télécabine de Balme (débit : 3 000 personnes à l 'heure).
1993
Remplacement du télésiège "deux places" du Col de Balme par un "quatre places".
1994
Première installation de neige de culture.
1996
Retenue collinaire du Crêt du Merle (27 000 m3).
1999
Télécabine du Fernuy.
2000
Retenue collinaire du Plan du Lachat (63 000 m3). Remplacement du téléski de l 'Aiguille par un télésiège.
2003
Remplacement du téléphérique de Beauregard par une télécabine.
2004
Retenue collinaire de Beauregard (43 000 m3).
2007
Remplacement du téléphérique de l 'Etale par un "télémix".

Météo
Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement la lettre d'informations de la Mairie de La Clusaz...


  • Mentions légales
  • Plan du site
  • Réalisation et hébergement : B2F Concept